Comment souscrire à une assurance obsèques ?

Avant de souscrit à une assurance obsèques, il faut tout d’abord savoir dans quoi on s’embarque. Sachez qu’elle couvre les factures financières de vos funérailles quand vous serez décédé. L’assurance comprendra les modalités générales comme le choix du cercueil ou de l’urne, le choix du mode de funérailles (inhumation ou crémation), le transport…

Le choix du ou des bénéficiaires ainsi que de la somme de la cotisation à virer.

Vous devez tout d’abord choisir un bénéficiaire qui sera soit un de vos proches ou un service de pompe funèbre. Une fois cela fait, vous devez ensuite choisir le capital que vous allez verser. Ce capital peut être versé soit par versement viager soit par versement temporaire ou sinon par versement unique. Si vous optez pour le versement viager, vous pouvez virer la cotisation tous les mois jusqu’à votre décès. Ce mode de virement est conseillé pour les personnes âgées. Le versement temporaire sera un versement mensuel pendant une période précise au choix. Cela peut se faire pendant cinq ans ou plus. Sinon vous pouvez également choisir le versement unique qui nécessite le virement de la totalité des cotisations requises en une seule fois. C’est le mode de virement standard valable pour tous types de personnes.

Les acteurs clés du contrat.

Les frais de service doivent être bien étudiés, car les organismes de prévoyance ajoutent des frais annuels de gestion. Étudier bien donc le reste de la somme accessible une fois que les frais des capitaux seront enlevés. Il y a également une revalorisation du capital vu que les frais funéraires augmentent énormément.

Voir ici : Pourquoi j’ai acheté mon mini frigo

Vérifier le délai de délivrance de la somme aux bénéficiaires.

Généralement, il y a un délai de 48h, mais des justificatifs seront demandés et la préparation de ces derniers peut prendre du temps donc il est toujours nécessaire d’informer les bénéficiaires de la présence du contrat d’obsèques pour qu’ils puissent bien se préparer.
Si vous choisissez une société de pompe funèbre comme bénéficiaires, si la totalité des versements est supérieure aux dépenses des obsèques, le reste sera versé aux autres bénéficiaires que vous sélectionnez lors du contrat. La société doit préciser les produits et la prestation utilisée pour donner un devis exacte.

Conditions générales de souscription.

Quand vous souscrivez à une assurance obsèques, il y a des conditions générales de souscription à lire impérativement. Chez certaines sociétés d’assurance, il y a des clauses de contrat comme un décès en cas de maladie par exemple. Si vous décédez moins de quatre ans après la souscription suite à une maladie, les garanties obsèques pourront être refusées et seules les cotisations seront versées. Il faut être âgé de moins de 85 ans généralement pour pouvoir souscrire à ce service et si le contrat a été signé proche des tranches d’âge des décès répertorier, la cotisation risque d’être élevé. Il y a également une possibilité de racheter un contrat d’assurance obsèques. Le rachat annule le contrat, mais le souscripteur ne peut récupérer que la somme des cotisations versées. Tous les frais de service et les frais de gestions ne seront pas récupérables.

Crédit : https://conseil-assurance-obseque.info/