Quelle taille choisir pour son récupérateur d’eau ?

La nature choisit bien ses moments pour nous offrir de l’eau en grande quantité. Surtout qu’elle ne le fait que quelques jours par an. Autant en profiter et se servir de cette eau pour une utilisation ultérieure. Le récupérateur d’eau de pluie nous y aide. Qu’il s’agisse de motivations d’ordre écologique ou économique, le récupérateur d’eau de pluie consiste en une installation spécifique.

La quantité d’eau récupérée par ce dispositif dépend du volume de sa cuve. Les cuves du récupérateur d’eau de pluie sont de différentes tailles sur le marché et correspondent à une surface du sol bien spécifique. Quelle taille choisir alors pour soi ? Quelle taille choisir pour son récupérateur d’eau de pluie ?

Les besoins en eau

Choisir une taille pour son récupérateur d’eau de pluie revient à connaître ses besoins exacts en eau. Dans ces cas, il faut pouvoir procéder à un petit calcul. En effet, si vous comptez récupérer de l’eau pour votre jardin, il vous faudra en réserver pour le potager et les massifs. Vous aurez donc besoin de calculer la surface à arroser pour pouvoir déterminer la taille de récupérateur d’eau qui vous convient.

A voir attentivement : https://www.youtube.com/watch?v=tlLOHH81Cdchttps://recuperation-eau-pluie.ooreka.fr/fiche/voir/556395/installer-un-recuperateur-d-eau-de-pluie

S’il s’agit plutôt d’une utilisation domestique, les postes sur lesquels il doit être procédé au remplacement de l’eau potable doivent être recensés. Un autre calcul sera fait pour pouvoir déterminer la taille qu’il vous faut.

La surface du toit et l’endroit où vous habitez

Pour une résidence de 100 m² au sol, la capacité de récupération de l’eau de pluie sur une année est de 67000 litres. Pour alors tenir compte du toit à partir duquel sera récupérée l’eau, il faut compter sur une surface de 25 m².

Par ailleurs, certaines régions sont plus privilégiées que d’autres lorsqu’il s’agit de pluies. Si vous demeurez dans une région où il ne pleut presque pas en cours d’année, un récupérateur d’eau de grande taille vous conviendrait. Vous pourrez avoir de bonnes réserves d’eau pour vous et votre famille, les jours où il ne pleut pas.

Si par contre vous vous trouvez dans les régions qualifiées d’humides, une petite cuve irait. En effet, elle sera plus fréquemment débordante d’eau. Autant la préférer petite et vite renouveler son contenu.

La pluviométrie

La connaissance de la pluviométrie est en lien direct avec le lieu de votre résidence. Elle vous permettra d’être plus précis dans le l’estimation du volume utile. Elle vous permettra également une estimation plus facile de la quantité d’eau obtenue.

A regarder aussi : Faire une luge en bois

Quelques estimations

Si vous utilisez par exemple 50 m² d’eau pour votre arrosage, une cuve de 150 litres au moins et de 500 litres au plus vous sera utile. Cependant, si vous dépassez les 50 m², la taille de la cuve pourrait atteindre les 1500 litres.

Si l’eau récupérée en plus de l’arrosage doit par exemple vous aider dans la mise au propre de votre voiture, préférez une cuve de 3000 litres. Au cas où vous voudriez y ajouter un usage domestique, doublez la taille de la cuve : 6000 litres par conséquent.

Venez consulter ce forum : www.jerecuperemoneau.info