Purificateur d’air : bon ou mauvais

Vous avez décidé de vous offrir ce nouveau purificateur d’air qui fait sensation, mais vous doutez en raison de rumeurs qui circulent, concernant la nocivité de ces appareils. Généralement, vous devez vous tenir éloigné d’un purificateur utilisant ou générant de l’ozone. Les purificateurs à filtres HEPA sont les plus sécuritaires bien que coûteux.

Cet article vous aidera à vous faire une idée des avantages et inconvénients à vous procurer un purificateur d’air.

Les bons côtés

Un purificateur d’air, c’est appareil électroménager conçu pour assainir l’air d’un espace à vivre en le débarrassant de quantités d’agents contaminants. Ce sont :

  • Le pollen, les spores et champignons végétaux
  • La poussière, les cheveux, les acariens, les poils et squames d’animaux de compagnie
  • Les bactéries et virus
  • La fumée du feu de bois, du tabac ainsi que l’odeur
  • Les odeurs domestiques provenant de la cuisine et des nettoyants chimiques
  • Toxines issues des pesticides et aérosols
  • Les particules organiques volatiles présentes dans les vernis, la peinture, les produits de nettoyage et les matériaux de construction.

A prendre en compte : Ce site web

Chacun de ces polluants est considéré comme nocif pour la santé d’une personne, qu’elle ait ou non une allergie spécifique à son égard. La seule différence est que les personnes qui sont sensibles à un contaminant particulier en subissent immédiatement les effets, alors que d’autres qui ne le sont pas peuvent se retrouver avec un grave problème de santé dû à une exposition à long terme (et non traitée).

Bienfaits pour la santé

Un purificateur d’air à filtres est très sécuritaire, car il ne produit aucun résidu nocif pour la santé. Il élimine les particules nocives et allergènes de l’air.

Un modèle équipé d’un ioniseur ou d’une fonction UV est un choix idéal, car il ne produira pas de quantités excessives.

Inconvénients

Un purificateur à filtre HEPA peut être assez coûteux à entretenir, car vous devez changer de façon régulière les filtres afin de garantir un niveau d’efficacité maximal. Ce système n’est pas performant dans l’élimination de l’odeur. Les purificateurs d’air à filtration ioniques sont connus pour générer l’ozone. Certains modèles se sont vus pointer du doigt quant à la possibilité d’une production d’ozone, en quantité impressionnante.

En effet, l’ozone (O³) est une molécule qui protège des rayons nocifs du soleil. On la retrouve à une certaine hauteur, au niveau de l’air atmosphérique. De nombreuses études prouvent que l’assimilation d’ozone peut accélérer la dégradation de certains objets en plastique, les revêtements de meubles ainsi que le vernis et la peinture. Dans ce cas, si l’ozone est capable de ce genre d’agression, imaginez ce qu’elle fera si ingéré par l’Homme. Même si les chances de voir des complications survenir sont faibles, elles existent.

A étudier aussi : Pourquoi utiliser des bougies parfumées ?

Surexposition à l’ozone

Puisque le purificateur d’air utilise une certaine quantité de cette même molécule pour assainir l’air, il n’y a aucun moyen de contrôler ou prévenir une exposition extrême. Bien vrai que la molécule peut tuer les microbes et éliminer les spores, néanmoins, une forte exposition peut vraiment nuire. Plus vous l’utilisez pendant de longues heures, plus vous serez à sujet à des risques.

Si vous souffrez de problèmes respiratoires, il est recommandé de vous procurer un purificateur à filtre HEPA qui est beaucoup plus sûr au lieu d’un modèle à filtration ionique.

N’hésitez pas à venir consulter notre sélection purificateur d’air du moment !