Explication pour brancher sa table de mixage !

Vous avez, toujours rêver d’utiliser une table de mixage comme le fait, ses grands DJ de nos jours ? Dans cet article, nous allons vous parler des avantages que vous apportera le branchement à ces différentes entrées et sorties que vous pourriez voir sur votre équipement.

Pour acheter des tables de mixage à petit prix regardez ce site

Commençons par les principales entrées sur une table de mixage

Généralement, une table de mixage doit au moins disposer de trois types d’entrées que nous allons voir l’une après l’autre.

L’entrée Ligne : cette première est conçue pour prendre en compte les liaisons ligne ou les périphériques d’effets comme le delay. Mais vous pourriez aussi y brancher un synthétiseur ou un sampleur ainsi qu’une guitare. Pour cela, les fabricants de tables de mixage placent des connectiques en jack à ces endroits surtout pour les lignes asymétriques avec une impédance.

L’entrée Micro : comme son nom l’indique, ce type d’entrée est réservé pour connecter et régler vos micros. De ce fait, vous pourriez y régler le gain de vos accessoires microphoniques surtout si vous disposez d’une connectique XLR pouvant émettre un signal à basse impédance.

L’entrée Tape

Pouvant s’adapter à une connectique RCA ou Jack, ce dernier type d’entrée est utilisé pour récupérer un signal parfaitement calibré sur une piste bien précise.

Sur le site ma-table-de-mixage.com vous trouverez un guide d’achat ainsi qu’un comparatif pour vous aidez à bien choisir

Après les entrées, il y a les sorties

Une table de mixage possède aussi cinq ou six sorties selon le modèle que vous achèterez. Tout d’abord, il y a la sortie MAIN en XLR ou Jack qui vous permettra de connecter les amplis d’écoute. Après celle-là vient l’INSERT qui prendra en charge un compresseur ou un égaliseur. Vous aurez aussi les sorties auxiliaires AUX-SEND qui vous serviront à brancher des processeurs d’effets ainsi que les amplis de retour. Ajouter à ceux-là les sorties OUT-REC en RCA qui accueilleront des enregistreurs stéréo. Les sorties PHONES en JACK vous permettront quant à eux de connecter votre casque. Enfin, vous pourriez aussi avoir une table de mixage avec une sortie TALKBACK en XLR qui permettra aux techniciens sonores de communiquer directement avec les musiciens avec beaucoup de facilité.

Parlons maintenant des auxiliaires

L’utilité des auxiliaires est généralement reliée à l’utilisation des effets spéciaux quand vous mixerez une piste sur votre table de mixage. Notez que les entrées d’auxiliaires sont dotées de connexions Jack et n’auront aucunement besoin de réglage de gain. Par contre, vous pourriez les utiliser comme sous-groupe au cas où vous décideriez de les brancher comme sorties. Ainsi, vous aurez la possibilité d’envoyer un signal précis à des processeurs d’effet, mais aussi à des retours de scène. Notez bien que les connexions d’auxiliaires de sorties peuvent se faire avec des XLR ou des Jacks.

Voyons maintenant ces fameux connecteurs

Le XLR est généralement doté d’un transformateur d’impédance symétrique qui vous garantira un contact assez performant.

— Le JACK 6.35 est quant à lui asymétrique et plus adapté à des liaisons à haute impédance dans les studios. Il vous permettra surement de connecter une guitare et un synthé.

— Enfin, il y a le RCA qui semble être le plus faible d’entre eux. De plus, il ne peut prendre en compte que des branchements asymétriques.

A lire : Comment poser sa cheminée éthanol ?