Les différents types de piscine autoportante

Les piscines autoportantes prolifèrent sur le marché. Vous avez l’embarras du choix ; de l’entrée de gamme au haut de gamme. Il y a également un large éventail de prix mais en général, ce sont les plus abordables qui pullulent sur le marché. Faciles à installer, puisqu’il suffit de bien suivre la notice fournie, elles ont plusieurs formes et plusieurs dimensions. En tout cas, les maîtres mots qui les caractérisent sont : pratiques, économiques et faciles à installer. On distingue ainsi deux catégories de piscine autoportante : les autoportantes tubulaires et les autoportantes gonflables.

Les piscines autoportantes souples ou gonflables

Entre les deux modèles, celui-ci est le plus facile à monter. L’autoportante gonflable est également moins cher. Elle est économique puisque la somme initialement déboursée vous en fera profiter pendant des années. Elles sont surtout fabriquées dans du vinyle, qui est une matière à la fois souple et très résistante. Pour l’installer, il est nécessaire d’avoir une surface à la fois plane et pas accidentée. Ceci pour éviter une déchirure ou une différence de dénivellation qui fera pencher le liquide. Le principe est de faire entrer de l’air dans le boudin pour le faire gonfler. Pour ce faire, il vous faudra utiliser un gonfleur à pied ou électrique. Ou bien le faire avec la bouche si ses dimensions le permettent. En gonflant, une poche d’air prendra forme et vous n’aurez plus qu’à la remplir d’eau. Ce qui a pour effet de stabiliser la piscine au fur et à mesure qu’elle se remplisse. Les piscines autoportantes souples sont souvent rondes, ovales ou rectangulaires et sont de différentes tailles, qui varient selon le prix. Elles peuvent aller jusqu’à 5m de diamètre et 1,20m de profondeur, voire plus. Assez fragile, évitez toutefois de vous appuyer contre le rebord ou de donner des coups sur le revêtement. D’apparence simple ou plus sophistiquée, à vous d’opter pour celle qui vous conviendra le mieux.

Lisez aussi si voulez continuer : Présentation des alarmes piscines parlantes

Les piscines autoportantes à armatures ou tubulaires

Ce type de piscine, bien que classé dans la catégorie de ceux en kit, ressemble plus à l’autoportante. Tout comme les piscines autoportantes souples, elles possèdent une toile en PVC soutenue par des armatures de tubes en acier. Aussi, pour l’installer, il faudra les gonfler. Cependant, plus grandes et plus profondes, elles doivent être soutenues par des supports métalliques tubulaires. La piscine tubulaire est ainsi plus résistante qu’une piscine gonflable. Etant donné que le volume d’eau qu’elle va contenir provoquera une pression que le revêtement ne pourra pas tenir tout seul. Plus solides, elles sont souvent plus grandes (allant jusqu’à 11m ou plus). Encore une fois, votre choix dépendra de votre budget. Leurs formes sont également variables surtout suivant les armatures qui les soutiennent. Vous pouvez en trouver des modèles ronds, rectangulaires ou ovales.

Conclusion

En somme, ces deux types de piscine autoportante se caractérisent par le fait qu’elles soient justes posées au sol et non enterrées. Elles sont plus pratiques et faciles à installer ou à démonter quand l’hiver arrive. Une fois pliées, elles n’occupent pas beaucoup de place et elles ont l’avantage d’être abordables, en plus d’être facile à se trouver.

Crédits : piscine-auto-portante.info/