Les différents types de détecteurs de faux billets

Se munir d’un détecteur de faux billet est de loin le meilleur choix que vous auriez à faire pour sécuriser vos encaissements. Certes, il y a plusieurs autres moyens pour tester et contrôler l’authenticité des billets, mais ces méthodes ne sont pas du tout fiables. Toutefois, sachez que chaque faux billet en circulation représente une perte énorme pour votre commerce. Pour limiter les faussaires, il faut se doter de cet accessoire indispensable lors des paiements. Dans cet article, vous découvrirez les différents types de détecteurs de faux billets.

Les détecteurs automatiques et manuels

Il existe plusieurs modèles de détecteurs de faux billets sur le marché. Pour cela, vous devez vous assurer de faire le bon choix. Certains sont automatiques tandis que d’autres sont manuels. Ils sont dotés de plusieurs fonctions, et ce, selon une large gamme de prix. Il faut opter pour un équipement performant, efficace et fiable. Il est important de veiller aux rapports qualité-prix pour ne pas gaspiller de l’argent. De toutes les façons, l’achat de cet appareil demeure un investissement rentable pour votre entreprise.

Les détecteurs manuels

détecteurs de faux manuels

Les détecteurs de faux billets manuels demandent une intervention humaine pour confirmer l’authenticité des billets. Dans ces cas, il faut être bien avisé afin de distinguer les faux du vrai.

Les stylos détecteurs de faux billets

C’est l’accessoire le plus simple à utiliser et le moins coûteux sur le marché. Facile d’utilisation, il suffit de tracer un trait sur le billet en question. Si le trait s’efface après quelques secondes, alors c’est un billet de banque authentique. Au cas où le trait serait de couleur marron, il est nécessaire de passer à une autre vérification. Le stylo détecteur de faux billet ne garantit pas une fiabilité totale, car sa méthode de vérification se base sur l’analyse chimique du papier uniquement.

Lire aussi : Les meilleurs logiciels espions.

Les détecteurs ultraviolets, infrarouge et lumière blanche

Ces détecteurs manuels sont souvent utilisés par les petites et moyennes entreprises. En termes de prix, ces machines ne sont pas les plus faciles à acheter. Cependant, ils ne sont pas les plus cher et peuvent garantir un fonctionnement plus fiable et rapide. Mettez simplement le billet sous la lumière. La lumière blanche peut vérifier le filigrane. Ils apparaissent sur les deux faces du billet. Quant à la lumière ultraviolette, elle présente du vert fluorescent sur les zones sensibles à ces lumières. Avec l’infrarouge, si vous constatez l’apparition des ancres ou d’un motif ultraviolet, le billet est authentique. Malgré leur performance, ces détecteurs manuels ne sont pas à 100 % fiables. Mais il est rare que des billets contrefaits y passent.

Lire aussi : Les billets de banque contrefaits diminuent en zone euro.

Les détecteurs automatiques

détecteurs de faux automatiques

Les détecteurs automatiques sont à 100 % fiables. Il s’agit des modèles les plus cher du marché mais je vous le dis direct : la qualité, ça se paye. Ils peuvent détecter un faux billet en une fraction de seconde. Ils sont très performants et très pratiques. Ceux-ci permettent notamment la détection de toutes les marques caractéristiques présentes sur les billets réels, tels que les fils métalliques, l’épaisseur des billets, l’utilisation d’encre magnétique, etc. À la fin de l’inspection, si des billets contrefaits sont détectés, le détecteur émet une alarme sonore.