Comment fonctionne un moteur électrique bateau ?

Tout d’abord, il est à rappeler qu’un moteur électrique est une machine dite électromécanique, c’est-à-dire que ce moteur transforme l’énergie électrique en énergie mécanique. Pour d’autres fins, la réversibilité est réalisable, c’est-à-dire tourné par un système mécanique, le moteur électrique donne du courant électrique. Pour comprendre les fonctionnements du moteur électrique il s’agit tout d’abord de comprendre ses aspects techniques et puis la mise en service, par exemple mettre en mouvement un bateau.

Les aspects techniques et un petit historique

Certainement, la plaque signalétique fixée sur le corps d’un moteur électrique comporte toutes les informations concernant les aspects techniques, la marque et quelques indications à suivre pour le bon fonctionnement.

Ce sont les moteurs à courant continu, appelés DC Motor, qui sont les premiers moteurs électriques destinés aux véhicules. Puis viennent les moteurs asynchrones dits moteurs à induction qui sont plus robustes et presque sans entretien. Plus ou moins parallèlement, les moteurs synchrones sont utilisés comme alternateur et déclinés en deux types dont le moteur synchrone à rotor bobiné et l’autre à aimants permanents dont le fonctionnement du rotor ne requiert pas d’alimentation électrique. La plus récente génération des moteurs électriques permet la diminution des contraintes du réducteur de vitesse. A défaut de fiche technique, l’utilisateur a intérêt à bien observer la plaque signalétique qui indique les performances et le mode de fonctionnement.

A vérifier : www.youtube.com/watch?v=H5bOL-hcNy0

Les préalables à la mise en service

Si un moteur électrique n’est pas utilisé tout de suite ou démonté du bateau, son stockage doit suivre les mesures indiquées par le fabricant : environnement sec, propre, température ambiante, sans poussière ni agents corrosifs. Avant l’installation, le moteur doit être débranché de l’alimentation électrique et certains aspects doivent être vérifiés obligatoirement, tels que : la résistance d’isolation, les paliers à roulement notamment l’oxydation et l’huile, les condensateurs de démarrage, la boîte à borne, les entrées de câbles qui doivent être hermétiques, les ailettes de refroidissement, le dispositif de blocage de l’arbre, le bouchon de vidange, etc. Ces instructions sont nécessaires pour le bon fonctionnement et la maintenance du moteur électrique, sinon des désagréments peuvent se manifester en pleine mer s’il s’agit d’un moteur électrique bateau.

A regarder aussi : Comment utiliser un sondeur à poisson ?

Le fonctionnement proprement dit du moteur électrique

Il est toujours nécessaire de rappeler que les moteurs électriques fonctionnent sous tension et composés de pièces rotatives et des surfaces chaudes pendant le fonctionnement normal. Il est sage de recommandé un personnel qualifié pour les premiers démarrages, et pourquoi pas pour l’exploitation et la maintenance. Il est cas même important de rappeler que le fonctionnement du moteur électrique dépend du sens du courant, il faut le comprendre lors du branchement des câbles, car le sens de rotation change si le sens du courant est inversé. C’est le principe même de la conversion de l’énergie électrique en énergie cinétique. En tout cas, les moteurs électriques sont basés sur l’électronique de puissance. A noter : le design et les matériaux utilisés notamment pour les moteurs électriques bateau changent et s’améliorent autant que la technologie évolue et le fonctionnement avec.

Cliquer sur ce lien