Comment bien fixer ma tonnelle au sol ?

S’offrir une tonnelle pour décorer votre jardin et servir d’abri extérieur est une merveilleuse idée. Pour profiter pleinement de votre tonnelle, vous voulez qu’elle soit stablement installée dans votre cour. Cet article, vous montrera comment fixer solidement votre tonnelle au sol. Vous verrez que la pose d’une tonnelle est une tâche aisée et non compliquée.

Voici un très bon comparatif de tente de réception.

Les équipements nécessaires

Pour fixer convenablement une tonnelle au sol, la méthode à utiliser dépend du type de surface en question. Poser une tonnelle s’avère moins laborieux en pleine terre que sur une base bétonnée ou carrelée. Cependant, un sol meuble nécessite de mettre en place des bases de béton en guise de fondation. Ceci afin de garantir la stabilité de votre tonnelle. Des poteaux en bois enterrés directement dans la terre risquent de pourrir rapidement et dans ce cas votre tonnelle ne tiendra pas bien longtemps. Pour un sol en dure, il est possible d’avoir recours à l’usage d’un kit d’amarrage pour faciliter l’implantation de votre tonnelle.

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir en votre disposition du ciment, du gravier, d’une auge, d’une perceuse avec mèches à béton, d’une visseuse, d’une pelle, d’une truelle, d’un niveau à bulle, d’un assortiment de clés et d’un kit d’amarrage au sol.

Fixation sur un sol meuble

Tout d’abord, vérifiez que la surface choisie soit parfaitement plane avec votre niveau à bulle. Puis repérez les emplacements des poteaux en prenant soin de respecter des dimensions de votre tonnelle. Assurez bien que les positions des poteaux soient correctement alignées. Pour cela, faites une mesure précise des côtés.

Ensuite, creusez un trou à chaque emplacement de poteaux, d’environ un quart de la hauteur de ces derniers. Puis, disposez dans le fond de chaque trou un lit de gravier de quelques centimètres. Procédez maintenant à la préparation du mortier en mélangeant du ciment et de l’eau à hauteur de 60% de ciment et 40% d’eau. Mettez votre pilier de tonnelle dans un des trous en vérifiant en même temps au niveau à bulle qu’il est bien droit. Si besoin, fixez correctement le poteau à l’aide de cales qui seront abandonnées dans la dalle. Puis, passez au coulage du mortier. Remplissez le trou de béton à quelques cm en dessous du niveau du sol. Renouvelez l’opération pour chaque poteau et donner au mortier le temps nécessaire pour sécher allant jusqu’à plusieurs jours.

à Voir par ici : Mes envies, mes coups de cœur

L’installation à l’aide de kit d’ancrage.

Si votre surface d’installation est carrelée ou bétonnée, des pattes d’ancrage vous seront utiles. Le sabot est l’un des fixations au béton les plus fiables. Il s’agit d’un pied de poteau muni de patte d’ancrage. Ce système consiste à unir un poteau à sa fixation et ce dernier se fixe sur une dalle déjà existante à l’aide de vis d’ancrage à béton.

Comme précédemment, commencez par repérer les positions des poteaux. Cela fait, marquez ensuite avec un crayon les emplacements des trous de fixation. Avant d’y perforer les trous. Emboîter maintenant les poteaux dans les sabots de béton et vissez-les directement au sol. En dernier lieu, vérifiez l’aplomb de votre structure car toute inclinaison risque de déstabiliser votre abri de jardin.

Les poteaux bien arrimés, placez maintenant les traverses. Il ne vous reste maintenant qu’à monter la toiture et aménager votre tonnelle.